Commandant de la Marine royale canadienne

VICE-AMIRAL ART MCDONALD, CMM, MSM, CD

Le vice-amiral Art McDonald, un Néo-Écossais pur et dur, est né à New Waterford, au Cap-Breton, en 1967. Le 12 juin 2019, il est devenu le chef d’état-major de la Marine et il a pris le commandement de la Marine royale canadienne (MRC). Il est le trente-sixième CMRC des 109 années d’existence de la MRC. Avant d’être nommé CMRC, le Vam a occupé des postes de commandement à différents niveaux, soit celui d’un navire (NCSM Halifax, 2007-2009), d’un groupe des opérations/de la Flotte (5e Groupe des opérations maritimes, 2010-2011) et d’une formation (Forces maritimes du Pacifique et Force opérationnelle interarmées, 2016-2018).

Après avoir terminé l’instruction de base d’officier de guerre navale et s’être spécialisé en guerre de surface au début des années quatre-vingt-dix, il a passé le plus clair des deux décennies qui ont suivi comme officier en mer, notamment en servant à bord des NCSM VancouverHalifaxMontreal, et Calgary, au sein de l’état-major de la Flotte canadienne du Pacifique comme commandant en second du Regina (2003-2005), ainsi que comme commandant du NCSM Halifax (2007-2009). Dans le cadre de ses fonctions, il a participé à plusieurs missions de déploiement (notamment trois dans le golfe Persique et une dans la mer Adriatique), en plus de faire une circumnavigation du globe (NCSM Calgary, 1995). Comme capitaine de vaisseau, il a dirigé des opérations maritimes d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe à titre de commandant de la composante maritime de la Force opérationnelle interarmées en Haïti, à la suite du séisme dévastateur qui a ravagé ce pays en 2010. Plus tard dans la même année, il a commandé un groupe opérationnel multinational combiné de sept navires en Extrême-Arctique dans le cadre de l’opération NANOOK annuelle. Plus tard, en tant que contre-amiral à la tête de la Force opérationnelle interarmées du Pacifique de 2016 à 2018, il a dirigé les interventions des FAC dans le cadre de l’Op LENTUS visant les secours apportés lors des incendies et des inondations sans précédent en C.-B.

À titre d’officier d’état-major, le Vam McDonald a servi à quatre reprises au sein de l’état-major de la Marine au Quartier général de la Défense nationale à Ottawa. En plus d’avoir été commandant adjoint en 2018 et 2019, il a été directeur général – Développement des forces de la Marine (DGDFM) de 2013 à 2016, directeur – Besoins de la Marine, de 2012 à 2013 ainsi que secrétaire général du chef d’état-major de la Marine, de 2005 à 2007.

Le Vam McDonald a obtenu son diplôme du Collège militaire royal (CMR) du Canada en 1990 et possède un baccalauréat en études militaires et stratégiques et une maîtrise en études de la Défense. Il a également obtenu son diplôme du cours de commandement et d’état-major du Collège des Forces canadiennes en 2003, du programme de sécurité nationale en 2012, et du programme Capstone pour officiers généraux des États-Unis en 2014. En plus d’être diplômé du Centre des études sur la sécurité Asie-Pacifique (2016), il a également suivi le programme pour cadres supérieurs en sécurité nationale et internationale offert à l’Université Harvard (2017).